fbpx

Nos jeunes pongistes ont du talent

La recette d’un bon pongiste ? Certes, du talent et des qualités naturelles, mais aussi et surtout de nombreuses heures d’entraînement ainsi que la capacité à respecter les consignes dispensées par les coachs.
Ainsi, avant d’être performant face à un adversaire, il s’agit de répéter ses gammes, telles que le service qui doit être efficace (pour provoquer la faute directe ou pour permettre une attaque immédiate sur le retour), les coups droits, les revers, la capacité à tenir la balle (la poussette) : donc, beaucoup de technique, facilitée par un positionnement à la table qui doit être optimal afin que le bras qui arme la raquette développe toute son efficacité.

Maîtrise de la technique, mais aussi approche tactique pour repérer au plus tôt le style de jeu de l’adversaire, identifier ses points forts, mais aussi ses faiblesses afin d’adapter son jeu en fonction des caractéristiques adverses.

Enfin, il s’agit d’être fort psychologiquement pour être performant à la fin des sets et donc du match ; savoir aussi analyser les raisons de sa victoire ou de sa défaite pour que le résultat, quel qu’il soit, se révèle source de progrès.

En cela, les éducateurs du ping, sous la houlette du Responsable Technique, Alexandre DERUNES, entouré de Cédric BERTIN et de Sébastien BAUP (tous les 3 joueurs de haut niveau) jouent un rôle important et efficace, quand on voit la formidable progression des jeunes pongistes (50 % des adhérents ont moins de 18 ans et 30 % moins de 12 ans).

Cette année, émergent de nombreux jeunes ; citons notamment Camille LAMBERT, issue du sport collège, championne de Gironde des moins de 13 ans, médaille de bronze au Championnat d’Aquitaine ; très déterminée, Camille, ayant déménagé dans le Médoc, n’hésite pas à faire de nombreux kilomètres pour être toujours très assidue aux entraînements.

Thomas TAILLADE, 13 ans également, est revenu dans le TOP 10 aquitain, après une grave maladie en janvier 2015, qui l’a tenu éloigné des tables pendant plusieurs mois : sa passion pour le ping, sa force de caractère lui ont permis non seulement de revenir à son niveau initial mais de progresser sans cesse et de constituer ainsi la relève de demain.

Cette relève est aussi incarnée par Théo LAGOUEYTE, champion de Gironde des moins de 13 ans, faisant aussi partie du sport collège : Théo connaît une progression fulgurante, concrétisée par l’évolution significative de son nombre de points (classement individuel constitué des performances et des contre performances) : la photo ci-jointe illustre bien tout son sérieux et son application, mais aussi sa capacité à respecter les consignes.
à noter que Thomas et Théo jouent en Championnat de France au niveau Régional Seniors et, en dépit de leur jeune âge, obtiennent des résultats extrêmement probants.
Au-delà de ces 3 pongistes, d’autres, plus jeunes, arrivent à maturité et feront parler d’eux dans les prochains exercices.

Francis Tresse

SAM-MAG-MARS-2016-PHOTO-THEO

Le Sport Athlétique Mérignacais (S.A.M) est un club omnisports, créé le 4 février 1972. De la pratique individuelle aux sports d’équipes, de l’activité de loisir à la compétition de haut niveau, le SAM propose un grand choix d’activités sportives.

Football Interviews et portraits Sports Sports Collectifs

A Lire Également