La parité dans le sport

La parité dans le sport

La parité dans le sport 427 277 S.A. Mérignac

La parité dans le sport

Les prémices

Histoire contemporaine (l’ère moderne) les prémices de l’ouverture. Le XXe siècle est une vraie révolution pour la place de la femme dans le sport et pour le sport féminin.

La tradition Hellénique veut que les femmes ne peuvent participer aux Olympiades
1820 – (LONDRES) 1er traité de gymnastique féminin
Point de départ pour que les femmes prennent une place sans cesse plus importante dans le sport (au début grâce à l’escrime, la gymnastique, l’athlétisme…
1896 – 1er JO : pas de femme (décision de Pierre de Coubertin)
1900 – 2e JO (PARIS): 22 Femmes pour 975 Hommes
1918 à 1921 – Alice Milliat fonde la Fédération Sportive Féminine Internationale
1919 – 1er Championnat de France de football féminin
1922 – (PARIS) 1er Jeux Mondiaux féminins ou Olympiades féminines (77 athlètes)
1928 – 9e JO (AMSTERDAM) Après des négociations avec la FSFI et sa présidente Alice Milliat, le CIO introduit 5 épreuves d’Athlétisme pour les femmes (277 femmes pour 2606)

Dates et évènements clés dans l’histoire du sport féminin mondial

1967 – Kathrine Switzer décide de participer au Marathon de Boston. Au 10e Km les organisateurs essaient de l’arrêter. Elle finira en 4h20 et sera radiée de la Fédération d’Athlétisme US.
1972 – Les femmes sont autorisées à participer au Marathon de Boston
1972 – Au Etats Unis avec la Loi fédérale « Titre IX » des femmes se voient attribuer des bourses sportives. Des milliers d’Américaines se mettent au Soccer. Today la sélection US est la N°1 Mondiale.
1973 – Billie Jean King alors N°1 mondiale de tennis menace de ne pas participer à l’US OPEN si les femmes n’obtiennent pas l’égalité salariale. Elle obtient gain de cause.
2000 – Australie / 2007 – Roland Garros et Wimbledon
1980 – Election de Juan Antonio Samaranch à la tête du CIO : une réelle inflexion des relations entre l’olympisme et le sport féminin avec comme axe fort une ouverture du mouvement olympique aux femmes
1981 – Le CIO accueille pour la 1ere fois des femmes comme membres
1995 – Les Nations Unies ont pour la 1ere fois fait référence au sport comme : « un outil d’égalité des genres et d’autonomisation des femmes »
1996 – Le CIO modifie sa charte Olympique pour y inclure la notion de la promotion des femmes dans le sport.
JO PARIS (1900 2e Olympiades) 2% de femmes
JO ATLANTA (1996) 10318 dont 3512 soit 34%
JO TOKYO (2021) 11000 dont 5457 soit 49%
JO PARIS (2024) parité totale 50% / 50%

La parité dans le sport évolue positivement mais

Malgré une évolution positive le sport féminin aujourd’hui subit encore :
Manque de médiatisation et retransmission : En France seulement 18,5% du volume horaire de sport à la TV sont du sport féminin
Conséquence = les sponsors versent des sommes moins importantes
Inégalité des rémunérations :
En 2021, selon FORBES, sur les 100 sportifs les mieux payés au monde seulement 2 femmes (2 tennis women)
Février 2022, La fédération US de Soccer a décidé que les sélections féminies et masculines auront les mêmes salaires après que les joueuses l’aient poursuivi en justice en 2019. Certaines Fédé Internationales garantissent une prime de victoire égale (Tennis / Ski / Patinage ou bien Athlé)
Hypersexualisation des tenues : En juillet 2021, l’équipe Norvégienne de Beach-handball a reçu une amende (1500 €) de la Fédération Européenne car elles ont changé la tenue « réglementaire » de compétition qu’elles considéraient trop ajustée et échancrée.
Statut professionnel peu développé : en France, dans le championnat de foot féminin de 1ere division seulement 100 joueuses sur 250 sont sous contrat fédéral et seulement 50% à temps pleinLes joueuses de la sélection de rugby française, une des meilleures au monde, ont encore le statut amateur.
Manque de femmes à des postes de dirigeants et aux postes d’entraineur
Seulement 26% des dirigeants des grandes fédérations Internationales sont des femmes.

l’équipe Norvégienne de Beach-handball

La parité dans le sport, les chiffres clés en France

En 2018 : 6,310,000 licenciées femmes Vs 10,060,00 licenciés hommes
Sur ces 10 dernières années, augmentation de 5 % de femmes
50% des femmes pratiquent au moins une activité physique par semaine 83 % pour le plaisir et le bien être
En 2022 on atteint la quasi parité dans la pratique au niveau amateur
L’encadrement de pratiques sportives par des femmes au sein des clubs et fédération est assez récent
En 2021 A l’Union des journalistes de sport en France (UJSF), dont les chiffres ne sont pas exhaustifs, on dénombre « 5 830 journalistes sportifs titulaires de la carte de presse, parmi lesquels 14 % de femmes »Le vrai combat c’est celui de la Mixité :
En 2022 aux JO d’Hiver sur 109 épreuves 11 sont mixtes (+ ou – 10%)
Tendance à la hausse
Pour les JO d’Eté l’ensemble des sports sont à la parité avec de plus en plus d’épreuves mixtes

Dates et évènements clés dans l’histoire du sport féminin français

Pendant la 2e guerre mondiale les fédérations sportives féminines et masculines fusionnent.
A partir des années 50/60 émergent des figures féminines fortes et militantes pour la promotion du sport féminin en visant l’égalité femme / homme.
En 1964 – le journal L’Equipe élit Marielle Goitschel « Championne des Champions »
En 1968 – 10% des femmes font du sport
En 1970, la mixité est imposée pour les cours d’EPS
Dans les années 80, beaucoup de Ministres des Sports sont des Femmes : Edwige Avice / Frédérique Bredin / Michelle Alliot Marie / Marie-Georges Buffet
En 2021 50% des femmes font du sport
En 2022 on atteint la quasi parité dans la pratique au niveau amateur
Depuis 2013 chaque Fédération sportive doit proposer un plan de féminisation dont l’objectif est
– de permettre le développement de la pratique sportive pour le plus grand nombre.
– Développer la promotion et l’augmentation de la réussite au plus haut niveau
Autrement dit, aider et accompagner les femmes qui ont l’ambition de devenir sportive pro.
Mars 2021 – Alice Milliat fait son entrée à la Maison du Sport Français, sa staute siégera à cote de celle de Pierre de Coubertin. Elle donnera son nom à une des salles Olympiques en 2024
Juin 2021 – Brigitte Henriques est la première femme à occuper le poste de Présidente du CNOSF

Brigitte Henriques – Présidente du CNOSF

Marielle Goitschel

Les acteurs qui font bouger les choses

  • Prise de parole des sportives
  • Fédérations et instances dirigeantes ont un grand rôle à jouer
  • Les assos
  • Equipementiers et sponsors qui changent leur stratégie
  • Médias comme l’Equipe qui retransmet l’ensemble des sports féminin et masculin

Les chiffres du SAM

En 2012 : 35%
En 2018 : 47% de femmes

Les sections féminines historiques :
Hockey sur gazon (100%)
GVF (555) / GYM
Sport qui se féminisent :
Football (150 filles sur 800 licenciés) depuis 2017
Rink Hockey / Boxe / Triathlon / Badminton / Boxe Française / Athlétisme
En section sports loisirs il y a toujours la parité

Recevez 1 fois par mois l’actu et l’agenda de votre Club

    logo-sa-merignacS.A. Mérignac

    Maison des associations
    55 av. Du Maréchal de Lattre de Tassigny
    33 700, MÉRIGNAC

    Tél : 05 56 47 36 55
    E-mail : secretariat@samerignac.fr

    Aller au contenu principal